Marquage industriel : la clé de la traçabilité et de la qualité des produits industriels

Dans le secteur de la logistique, la gestion des stocks peut souvent s'avérer problématique, surtout lorsqu'il s'agit d'organiser de grandes quantités d'articles ou des espaces particulièrement vastes. Il peut arriver qu'un article soit égaré ou, pire, qu'il soit perdu parce qu'il n'est plus trouvable. Afin de minimiser les risques de tels incidents, des systèmes de marquage industriel de plus en plus efficaces ont été développés au fil du temps. Ils sont capables d'accélérer et d'optimiser l'organisation, le tri, la traçabilité et l'acquisition des marchandises stockées dans l'entrepôt. Nous verrons ci-dessous en détail ce que l'on entend par marquage industriel et les techniques les plus couramment utilisés.

Marquage industriel : qu’est-ce que c’est réellement ?

Le marquage industriel est un processus par lequel des symboles permanents sont appliqués sur des objets ou des matériaux industriels afin d'identifier ces objets de manière unique. Le marquage industriel est crucial pour des raisons diverses, notamment la traçabilité, l’identification de la Source, la conformité aux réglementations, la gestion de la qualité et la promotion de la marque.

A lire également : Quelles sont les principales obligations du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles) ?

Le marquage industriel occupe une place essentielle dans des secteurs tels que l'automobile, l'aérospatiale, l'électronique, l'alimentation et bien d'autres, où la traçabilité, la sécurité et le contrôle de la qualité sont d'une importance capitale. En fonction du type de produit et des normes locales ou internationales, la réglementation peut exiger le marquage d'informations spécifiques, telles que des codes-barres, des dates de fabrication, des numéros de série ou des informations relatives à la sécurité.

Quels sont les types de marquage industriel ?

Le marquage industriel peut être réalisé grâce à diverses techniques, notamment :

Lire également : Ecole d'ingénieur numérique : qui peut s'y inscrire ?

  • -   Jet d'encre : ce type de marquage est appliqué à l'aide d'encres spéciales et de machines révolutionnaires. Celles-ci sont capables de marquer le produit à distance, sans le toucher, évitant ainsi d'endommager et d'abîmer l'emballage.
  •  
  • -   Micro-percussion : il s'agit d'un type de marquage rapide et très rentable. Le grenaillage de précontrainte est réalisé de manière électromécanique en frappant un carbure, qui agit dans le stylet en diamant qui frappera la surface de la pièce à marquer. Ce type de marquage consiste donc en une sorte de point, où chaque point est créé par l'impact du stylet sur la surface. La force est donnée par une impulsion de courant contrôlée à travers le solénoïde. Un ressort efficace ramène le stylet à sa position initiale, dans l'attente de l'impulsion suivante. La fréquence et la vitesse des mouvements X et Y peuvent varier en fonction de la force sélectionnée.
  •  
  • -   Le laser : c'est la solution de pointe actuelle pour le marquage des produits. L'un des premiers avantages du marquage laser est la grande traçabilité des produits, base essentielle du respect des normes de qualité ISO. Le marquage laser permet aux fabricants d'automatiser les opérations et d'assurer un haut niveau de contrôle.

Le marquage industriel est un procédé qui se prête à une grande variété d'applications dans divers domaines. Il représente un pilier dans la traçabilité des produits industriels.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés